Étiquettes

, ,

Ces paroles hm électorales du Bourget n’engagent naturellement ce qui croient…encore. 🙂
Amicalement

Renaud Favier : Café du matin à Paris

Pas besoin de discours de voeux sous les ors républicains parisiens de vieux fonctionnaires politiciens aux vieux corps constitués (en globbish : « lobby »), ou vice-versa, pour deviner que les soldes d’hiver (et ensuite d’été) à Paris ne marcheront pas bien en période de crise, de choc de défiance, de discrimination anti bagnoles de banlieusards ou provinciaux (les électeurs locaux peuvent ventouser pour 3 francs six sous au pied de leur immeuble social ou de famille et faire leurs courses et soldes en AutoLib’, avec le 4/4 diesel à macaron handicapé ou autre bleu blanc rouge du couple, la limousine made in Germany avec chauffeur des parents exilés fiscaux, ou la bagnole de service de leur administration), surtout que les touristes étrangers, exilés Français et autres patriotes économiques à haut potentiel d’achat achètent les mêmes choses qu’ils trouveraient aux soldes à Paris sur internet avant de partir en vacances au ski…

Voir l’article original 269 mots de plus

Publicités