Étiquettes

, , , , ,

Pour stocker les graisses animales qui servent comme ingrédients dans les croquettes l’ajout d’un anti-oxydant connu également par un conservateur est absolument indispensable. Autrement ces graisses deviendraient tout simplement rances.

Dans le choix de ces conservateurs qui sont généralement ajoutés par les sociétés d’équarrissages, c’est naturellement également la devise du moindre cout qui à la primauté au detriment de la santé de nos animaux de compagnies.

D’un point de vue légal, les manufacturiers  ne sont pas tenus de mentionner sur l’emballage les agents de conservation qu’ils n ‘ont pas eux-mêmes ajoutés. De nombreux agents de conservation sont ajoutés à l’usine d’équarrissage c’est-à-dire avant que la viande ne soit envoyée au manufacturier. 

En clair: Même si sur les sacs d’emballages figure la mention: Sans conservateur ou conserver par une vitamine il y a un que conservateur comme par exemple:

B.H.A – Hydroxyanisole butylé E 320, Synthétique.

Le B.H.A. est un des conservateurs couramment ajouté par les sociétés d’équarrissage pour la conservation des graisses animales. Il permet de retarder le rancissement. Cette substance est sévèrement réglementée ;  pour les aliments destinés à la consommation humaine, elle est souvent tout simplement interdite. En somme, un conservateur idéal pour les aliments destinés aux chiens, chats et furets.

  • Le B.H.A. est suspecté fortement d’être de nature cancérigène. L’IARC/CIRC le classe parmi les cancérogènes possibles.
  • Il est suspecté de déclencher des réactions allergiques.
  • Il est suspecté de perturber les fonctions endocriniennes (effet oestrogénique). Problématique chez les allergiques.
  • D’avoir une influence négative sur le cholestérol
  • De provoquer une mauvaise assimilation de la vitamine D provoquant ainsi une situation de carence.
  • Il est formellement interdit dans tous les aliments destinés aux nourrissons.
  • Tolérance: entre 0 et 0,5 mg

Cette substance peut se trouver dans:

  • Chewing-gum, gâteaux secs, pommes de terre en purée déshydratée, plats préparés. Il est cependant utilisé de moins en moins dans les aliments destinés à la consommation humaine. Ce qui n’est, par contre, pas le cas en ce qui concerne les aliments de nos animaux de compagnie.

Extrait du Guide des additifs alimentaires.

Peut contenir des impuretés phénoliques. Lors d’essais sur des souris, on a constaté un effet inhibiteur sur le cancer. Chez d’autres rongeurs, par contre, on a constaté des tumeurs du pré-estomac. A forte dose, provoque de l’engourdissement. Risque aussi de s’accumuler dans les graisses de l’organisme. Certains auteurs le soupçonnent d’élever le taux de cholestérol dans le sang.
Comment nourrir naturellement à base de viande crue, BARF ?
Suivez simplement ce guide:
http://debuter.b-a-r-f.com/

Pour vos questions rejoignez les membres sur le forum

© Pieter Wenk 2006-2014
http://www.b-a-r-f.com

All rights reserved.
This material may not be published, broadcast,
re-written or redistributed without prior permission by the author

 

Publicités