civilwarineurope

Le militant du groupe d’étudiants musulmans 12thMemoRise Hassan Geuad a fait part à Sputnik de ses préoccupations concernant le recul de l’islam pacifique face à l’islam radical qui s’impose de plus en plus, ainsi qu’au sujet de la menace émanant des Européens salafistes qui avaient combattu dans les rangs de Daech en Syrie avant de revenir en Europe.

« Je salue l’interdiction par les autorités du projet salafiste « Lies », bien que cette mesure ait été adoptée avec un certain retard », a déclaré l’interlocuteur de l’agence, cofondateur du groupe 12thMemoRise, qui fait ses études à l’université de Düsseldorf.

Et d’ajouter qu’il saluait également l’interpellation récente de plusieurs activistes salafistes.

« Mais j’ai plusieurs exemples de personnes que nous avons connues personnellement et qui se proposaient de se rendre en Syrie pour y rejoindre Daech. Nous en avons informé les autorités et les services secrets, mais ces individus ont pu s’y…

Voir l’article original 379 mots de plus

Publicités