Les chefs des États occidentaux n’ont as encore compris qu’ils sont en guerre avec les djihadistes. En clair: Comme le DAESH fait sa guerre sur nos sols nationaux, il faut faire la guerre naturellement
également dans ce pays et naturellement également à la source.
Cela ne se fait pas avec avec des cacahuètes.

Amicalement

Le blog A Lupus un regard hagard sur Lécocomics et ses finances

  • Dès l’annonce de l’attaque terroriste de Manchester, les dirigeants européens ont repris leur antienne sur le « choc » et le « chagrin » qu’ils ont ressenti face à ce qui est le résultat de leur politique.
  • Le plus sidérant : Angela Merkel a déclaré qu’elle suivait l’actualité de Manchester « avec chagrin et horreur » et que l’attaque lui était « incompréhensible ».
  • Après chaque attaque dévastatrice, toutes les fois qu’un dirigeant européen affirme publiquement – et contre toute évidence – que l’islam est une grande foi, une « religion de paix » et que la violence dans l’islam relève d’une « perversion de cette grande foi », il signale avec force que l’Occident est mûr pour l’assaut final.

En novembre 2015, l’Etat…

Voir l’article original 1 232 mots de plus

Publicités