LES VREGENS

Cette histoire, qui a fait les gros titres de la presse déchaînée la semaine dernière, m’avait interpellé au niveau du vécu, comme disait l’autre. Et encore plus cette espèce d’unanimisme pour crier victoire, y compris à gauche. Je SAVAIS que c’était du pipeau, du flan, de la poudre aux yeux et une arnaque. Bref, en un mot comme en cent, je n’y croyais pas une seconde.

Et ce matin, je lis ça, un article très éclairant, lumineux même, sur le site La sociale (et quand on aime, on partage) :

L’annonce d’une « nationalisation temporaire » des chantiers navals STX par Bruno Le Maire est tombée fin juillet comme un coup de tonnerre. Surprise des uns, félicitation des autres, voilà que la « nationalisation » serait remise à la mode par le très libéral ministre de l’économie du gouvernement Macron. Y aurait-il contradiction entre l’orientation affichée sur l’ensemble des questions politiques et économiques par…

Voir l’article original 2 112 mots de plus

Publicités