Là où mène l’inculture

Mots-clés

, , , , , ,

"La politique est une poubelle qu’il faudrait vider plus souvent"©

Le Président Macron a déclaré  publiquement: « il n’y a pas de culture française ». C’est seulement inacceptable.

View original post 1 695 mots de plus

Publicités

Chiens. Le premier repas BARF

Mots-clés

, , ,

barfiCe n’est au fond rien de compliqué. Le simple bon sens est amplement suffisant.

Un équilibre alimentaire ce fait dans la durée donc sur plusieurs mois. Les esprit brillant résidant dans les bureaux du marketing des fabricants de croquettes ont trouvé le slogan: Chaque ration est équilibrée. Fallait être un fabricant de croquettes pour l’avoir trouvé dans le seul est unique but pour promouvoir la vente des croquettes en créant un sentiment d’angoisse. C’est tout bonnement impossible.

Pour débuter vous pouvez vous fiez à ceci:

Le menu pour démarrer devrait idéalement être composé de viande blanche (poulet/dinde) et carottes crues en purée

 

Un repas par jour devrait être avec des os charnus. Pour le début il est utile de commencer par exemple avec des cous de poulets, carcasses de poulets, cuisses de poulets.

En images cela ressemble à ceci:

Des cous de poulets ressemblent à ceci

 

J’ai un chien adulte, comment débuter ?

J’ai un chiot, comment débuter ?

Vous avez un doute ? Une question ? Besoin de conseils ? Nous sommes là pour vous aider, rejoignez-nous sur le forum ! Rejoignez nous sur le forum.

  http://www.b-a-r-f.com/forum.html

Viggo

http://www.b-a-r-f.com

Charité Chrétienne

Mots-clés

, , , , ,

via Charité Chrétienne

source:  https://observatoiredumensonge.com/2017/12/21/charite-chretienne/

 

Par Christian Michel

Ce pays, c’est le mien… La France… C’est ma maison… mon Chez Moi
Chers réfugiés et autres migrants, voire résidents illégaux depuis longtemps, accueillis par Charité Chrétienne, CHEZ MOI…
Là où tu vivais, dans ton pays d’origine… ta vie est devenue un enfer… C’est la guerre, tu subis et toute ta famille (femme, enfants, amis, vieux parents, etc.) des agressions de toutes sortes : mutilations, viols, meurtres sordides, tortures et assassinats gratuits, bombardements…. Tu n’en peux plus… Il faut sortir de cet enfer (je te comprends). Alors tu as une solution que tu veux mettre rapidement en application… Mais voilà…
Tu sais qu’il y a d’autres pays, loin du tien, où il fait « bon vivre » (l’idéal dont tu te fais), où les citoyens sont respectés et en sécurité. Tu sais aussi que dans ces pays, ils ouvrent largement les bras à toi et tes congénères qui vivent les mêmes tourments. Alors…
Tu n’as plus qu’une seule pensée : trouver de l’argent, à n’importe quel prix (le vol si nécessaire), afin de pouvoir partir de ton pays (inclus tes habitudes, ta culture et ta langue). Enfin, tu finis par partir, sachant que ton voyage sera très périlleux, avec de gros risques de mourir (toi et ta famille) en cours de route (assassiné ou noyé). Et par bonheur…
Ton Dieu qui t’a guidé a été avec toi. Tu arrives au bout du voyage et tu réclames l’asile dans un de ces pays que tu espérais te recueillir et te traiter… Enfin!… En tant qu’être humain digne de ce nom. Mais voilà… Ce pays, c’est le mien… La France… C’est ma maison… mon Chez Moi… Alors…
Tu t’attends presque à ce qu’on déploie le tapis rouge à ton arrivée… Déception! La politique migratoire de cette France que tu espérais, est trop surchargée de migrants. Elle ne peut pas t’offrir le rêve des plus audacieux que tu t’étais forgé! Le seul soulagement qui te reste, c’est que l’impossible est fait. Il te permet de te loger, autant que possible décemment, et de t’assurer de pourvoir, tout juste, à tes besoins essentiels : boire, manger, dormir et faire tes besoins à peu près décemment… Et espérer que ton cas sera traité le plus tôt possible. Mais voilà…
Parti avec ton bagage culturel (langue, habitudes alimentaires, culture, métier ou profession et religion) il y a un fossé avec celui de tes hôtes… C’est chez moi! Et là… En plus de vivre la précarité liée à ta situation de réfugié, tu commences à te plaindre que : ta culture, ton alimentation et ta religion, ta façon de travailler, de manger, de te déplacer, etc. ne sont pas respectés. Alors…
Tu revendiques, tu te plains… Tu vas jusqu’à ne pas respecter celles et ceux qui font de leur mieux dans les conditions, afin de t’offrir le maximum nécessaire (tu ne l’avais plus chez toi) qu’ils et elles peuvent avec courage et détermination te donner un maximum. Plus encore…
Tu finis par exiger… Tu n’aimes pas le porc… Il te faut de l’agneau (tué à ta façon que chez nous, trouvons barbare, et sans respect pour l’animal qui donne sa vie pour te nourrir). Si tu n’obtiens pas ce que tu veux… Tu cries, tu injures dans ta langue, tu deviens violent, tu violes quand tu manques de sexe et par la suite… Tu chantes en choeur… « nique la France!… ». Qu’est-ce qu’il nous faut comprendre?…
Devons-nous remettre en cause notre CHARITÉ CHRÉTIENNE?
Tu as été accueilli ici par « Charité Chrétienne ». C’est mon éducation, ma religion et ma croyance en la Charité, QUI NOUS COMMANDE d’avoir le RESPECT de la vie humaine; cela se traduit par ce qui t’es offert avec le maximum qu’on peut faire…
Mais la Charité Chrétienne a des limites. Elle a des besoins aussi importants que les tiens. Entre autres besoins…
Ici, tu es en France, dans un des pays où la Charité Chrétienne règne. Elle est chez elle et elle s’attend à être respectée. Que tu le veuilles ou non, tu n’es pas chez toi, mais chez moi…
Chez nous, c’est, touts celles et ceux qui sont venus chez moi. Quelque soit ta culture ou religion mais qui respecte MA CULTURE FRANÇAISE telle qu’elle est : langue, le français de source gréco-romaine, mes croyances et rites Judéo-Chrétiens, mes lois civiles et en matières judiciaires et criminelles…. Pour résumer, tu vis comme un Français (ta religion t’appartient… tu la gardes et la pratique pour toi, CHEZ TOI) ou… Tu dégages. Rappelles-toi…
Tu es dans ma maison appelée France. Elle appartient aux Français qui l’ont bâtie. Seule notre CHARITÉ CHRÉTIENNE fait en sorte que tu es ici chez moi.
SI J’ALLAIS CHEZ TOI, DANS TON PAYS, TA MAISON… ACCEPTERAIS-TU N’IMPORTE QUELLE DEMANDE DE MA PART QUI TE DEMANDERAIT, DE CHANGER TES HABITUDES LES PLUS FONDAMENTALES ET ANCRÉES DANS TA CULTURE? Pour avoir vécu dans plusieurs pays dans le monde (y compris le tien ou un semblable)… Ma réponse est… NON… Et je suis sûr de ne pas me tromper; et tu aurais raison!
Ce n’est pas ce que tu fais dans notre France! Tu es bienvenue, tant et aussi longtemps que tu pratiques ta religion chez toi (point final) et que pour le reste, tu t’intègres à notre culture… Ça ne te convient pas? Retourne dans ton pays d’origine… Peut-être qu’alors tu prendras vraiment conscience de ce que tu viens de quitter.

Christian Michel

Un ancien cadre de Facebook défend à ses enfants de toucher à « cette merde »

Mots-clés

, , , , , ,

A cela il faut encore ajouter que FB avait donné accès a la base des données
a la N.S.A. (National Security Agency, U.S.A.). Donc espionnage en temps réelle.

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

Chamath Palihapitiya, ancien cadre de Facebook, lors d’un débat à San Francisco (Etats-Unis), le 19 octobre 2017. (MIKE WINDLE / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)

« Chamath Palihapitiya a travaillé comme vice-président en charge de la croissance de l’audience du groupe. Il s’interroge désormais sur les conséquences sociales et psychologiques du réseau social.

« Vous ne le réalisez peut-être pas, mais vous êtes programmés. » Longtemps, Chamath Palihapitiya a travaillé comme vice-président en charge de la croissance de l’audience de Facebook. Aujourd’hui, il a tiré un trait sur le réseau social, au point d’interdire à ses enfants de l’utiliser. Il utilise au minimum « cette merde », a-t-il expliqué lors d’un débat organisé en novembre à la Stanford Graduate School of Business, signale The Verge (en anglais). L’ancien cadre a rejoint le groupe Facebook en 2007, avant de claquer la porte. Aujourd’hui, il critique, entre autres, les conséquences négatives de l’utilisation du bouton « J’aime »…

View original post 316 mots de plus

Glyphosate, pourquoi faire simple… quand on peut allègrement se compliquer la vie

Mots-clés

, , , , , ,

Mais la santé de nous comme des animaux est devenue secondaire. Seule compte le fric.

Résistance Inventerre

Satire Hebdo – N°10 – 25 novembre 2017 –
Le glyphosate, ça tue les herbes qui ne se vendent pas, et c’est ingéré par les animaux – donc nous. Et ce n’est pas très bon. Pourquoi ne pas l’interdire? Eh bien, c’est comme l’amiante : les sous d’abord, il y a des priorités.
Voilà un vrai péril mortel mais tout le monde s’en tamponne le coquillard : le glyphosate, c’est quoi déjà ? C’est un herbicide utilisé et distribué massivement depuis les années 70 par Monsanto. C’est la substance active du célèbre Roundup, dont papy aspergeait joyeusement son potager. Miam-miam. Le glyphosate détruit les plantes de l’intérieur et on le répand sur les champs pour supprimer « les mauvaises herbes ». Comment fait-il le distinguo entre les « bonnes » et les « mauvaises » herbes ? Eh bien, Monsanto a créé des plantes OGM qui résistent à son propre herbicide : astucieux.
Mais non ce n’est pas toxique, c’est très…

View original post 274 mots de plus

CHARIA au Royaume-Uni ?!

Mots-clés

, , , ,

Tient maintenant il faut commencer à marquer des zones charia. Un peu comme les zones piétonnes. Cela promet un avenir superbe des valeurs démocratiques de l’occident.
..et ENFIN demander aux musulmans d’accepter l’article constitutionnel sur la laïcité ne serait pas possible. Ils ne risquent pas de vouloir s’y soumettre Pas de problèmes, faut alors partir direction le moyen orient ou ils peuvent continuer à vivre ainsi. 🙂
Lente islamisation de l’Europe est en marche.

Le blog de Jean de Pont-Scorff

imagePhoto : inconnu.

Je vous livre ci-dessous, in extenso, un message non daté qu’un ami m’a adressé récemment. Sans vérifier l’exactitude de la source mais si l’on considère l’extension croissante des zones communautaires et de non-droit dans notre pays ainsi que l’attractivité qu’exerce le Royaume-Uni sur les musulmans (déjà nombreux là-bas) comme sur ceux en attente à Calais, je pense que l’on peut accorder crédit à l’information et la diffuser. Le lecteur avisé percevra certainement un message dans le message : “Il est grand temps de réagir !” Inquiétant non ?

 image

Les extrémistes musulmans ont commencé à travers le Royaume-Uni une campagne d’affichage  visant à  identifier les zones où la charia fait force de loi.Plusieurs quartiers de la capitale ont été submergés d’affiches où l’on peut lire :   «Vous êtes sur le point d’entrer dans une zone contrôlée par la charia – les lois islamiques y…

View original post 564 mots de plus

[Scandale] L’Union européenne fait semblant de lutter contre l’évasion fiscale

Mots-clés

, , , , , , ,

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

Oxfam avait publié sa propre liste noire des paradis fiscaux en prévision de cette pantalonnade – laquelle a bien eu lieu. Avec l’excellent, le très crédible Pierre Moscovici se chargeant de diffuser la bonne nouvelle : Certes il existe des pratiques discutables, mais « il n’y a pas de paradis fiscal à l’intérieur de l’Union européenne »… Fermez le ban ! OD

« Le Conseil pour les affaires économiques et financières (ECOFIN), rassemblant les ministres de l’économie et des finances de l’Union européenne, s’est réuni aujourd’hui à Bruxelles pour discuter notamment des politiques de lutte contre l’évasion fiscale. Alors que les révélations des « Paradise Papers » rappelaient il y a moins d’un mois l’ampleur du phénomène, les décisions issues de cette réunion ne sont pas à la hauteur des enjeux. La liste noire de paradis fiscaux tant attendue a été considérablement réduite, excluant notamment tout pays de l’Union européenne, et n’est…

View original post 765 mots de plus

La bombe atomique financière à 100 trillions

Mots-clés

, , , ,

Quand cette bombe explose et elle va explosée, cela va vraiment décoiffer. 🙂

Olivier Demeulenaere - Regards sur l'économie

« On arrive aux 100 trillions, chiffre bientôt rond pour la puissance de la bombe atomique que représentent les marchés financiers globaux ».

Bruno Bertez, le 4 décembre 2017

Rappel :

Un petit bonus de 1,1 trillion cette semaine ! C’est pour qui ce p’tit bonus ?

Voir aussi :

Bourse : Sommes-nous déjà sur le point de bascule ?

View original post